" />
Association Unis Pour la France (UPF)

Et maintenant qui va payer les dégâts de Bobigny ?

14 Février 2017 , Rédigé par UPF Publié dans #Actualité

Abribus de la gare routière de Bobigny détruits

Abribus de la gare routière de Bobigny détruits

Oui, nous vivons une triste époque. Quel sera le chiffrage des dégâts à Bobigny ?

Ce midi j’ai vu les images de la gare routière vandalisée, deux distributeurs d’argent détruit, et le reste…

Qui va encore payer ? Nous, les contribuables.

Comble du comble, un habitant de Bobigny, qui ne comprenait pas ce qui s’était passé à la gare routière, et disait « Comment va-t-on faire, tous les jours il y a 50000 voyageurs qui prennent les transports en commun? »

Ben oui, sauf que cette manifestation de « soutien à Théo » était déjà annoncée par BFM TV en début d’après-midi, et relayée par les réseaux sociaux, laissant le temps à la racaille pour se mobiliser via leurs smartphones !

50000 personnes prenant les transport en commun, et aucun « Grand Frère » mobilisé pour fouiller les manifestants, les délester de toutes armes improvisées et des projectiles? Pourquoi n’a-t-on pas dressé des barrières, des barricades pour empêcher tout débordement, pourquoi n’a t-on pas empêché l’accès au centre ville pour éviter la casse, pourquoi ne les a-t-on pas fait défiler au milieu d’une avenue bordée de barrières avec des policiers et des militaires tout du long, prêts à agir à la moindre anicroche ?

Et combien y a t-il de millions d’euros de dégâts dans les autres villes de France? Combien de fois devrons nous encore devoir supporter ces inadmissibles débordements, d’une violence inouïe ? 

Doit-on rire en rappelant qu’un certain nombre de nos manifestations ont été interdites pour « risque de troubles à l’ordre public  »  ?

resistancerepublicaine.eu

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article