Association Unis Pour la France

Tribune contre les violences policières : Honte aux signataires !

16 Février 2017, 09:00am

Publié par LA REDACTION

Tribune contre les violences policières : Honte aux signataires !

Un coup de gueule s’impose à l’encontre des artistes et sportifs signataires de cette tribune contre les violences policières parue ce matin dans le journal Libération.

Je leur propose d’habiter pendant quelques mois dans une cité devenue zone de non-droit comme nous en connaissons tant aujourd’hui pour apprécier à sa juste valeur l’ambiance qui y règne.

Ils devront dorénavant montrer patte blanche à chaque fois qu’ils voudront accéder au hall de leur immeuble. Ils seront confrontés quotidiennement à des nuisances sonores, seront les témoins d’agressions verbales, subiront l’agression visuelle des graffitis dans les cages d’escaliers. Ils verront leur porte de cave fracturée, assisteront à des rodéos tard le soir, leur boîte aux lettres servira de distributeur de stupéfiants…

Mais peut-être est-ce cela leur conception de la société idéale ? 
J’en doute, car leurs lieux de résidence sont bien souvent à l’écart de tout cela et ils s’en trouvent déconnectés des dures réalités de la vie dans les banlieuesagitées.

Plutôt que d’envenimer encore les choses en jetant un peu plus le discrédit sur les forces de l’ordre, ils feraient mieux d’user de leur notoriété (ou du moins ce qu’il en reste) pour calmer les esprits et lancer un appel au calme, à la tolérance et au respect.

Mais « casser du flic » est une cause qui a très bonne presse en ce moment et ces opportunistes profitent certainement de ce créneau pour relancer une carrière qui s’essouffle...

Hervé Dejoux

 

Commenter cet article