Association Unis Pour la France

A force d’énoncer de fausses valeurs, notre société est devenue une société d’irresponsables et de mous

12 Mars 2017, 10:00am

Publié par LA REDACTION

A force d’énoncer de fausses valeurs, notre société est devenue une société d’irresponsables et de mous

"Ce n’est pas en suivant la pente fatale de la mollesse bien-pensante et de la déliquescence où elle nous a menés qu’on redressera la France. " A.T.de Gramont

C’est le germe de la déliquescence nationale, il faut l’éliminer ! La gaucho-pensance nous impose peu à peu de penser, dire et faire à contresens des réalités de notre monde et donc à l’envers des intérêts supérieurs de la nation et du peuple français.

La gaucho-bien-pensance nous conduit à une dévirilisation ou plutôt à une féminisation de notre société … une société peureuse et qui n’ose plus et même ne pense plus puisqu’il faut employer le politiquement correct …

- à force de culpabiliser la France sur la "barbarie coloniale" (E. Macron)

- à force de placer les minorités sur un piédestal comme si elles étaient la norme.

- à force de chasser partout la xénophobie, l’islamophobie et le racisme comme si on ne pouvait pas dire que les étrangers doivent se plier aux lois et coutumes françaises et non l’inverse.

- à force de faire croire que c’est la République qui doit s’adapter et non les immigrés qui doivent faire l’effort de s’intégrer.

- à force d’emm…. le monde avec les questions de « genre » : oui, la femme est différente de l’homme et il convient d’éduquer un garçon comme un garçon et une fille comme une fille.

- à force d’inventer des droits à tout et n’importe quoi sans exiger de devoirs en contrepartie.

Bref, à force d’énoncer de fausses valeurs, notre société est devenue une société d’irresponsables et de mous où règnent la facilité et le laxisme, en quelque sorte une « nouvelle race d’hommes-femmes » hésitants, peureux, un peu paumés qu’on a rendus incapables d’agir autrement que par caprice et fantaisie faute de leur avoir appris les repères utiles.

Alain Teyssonnière de Gramont

bienpensance-penserfaux.eu

Commenter cet article