Association Unis Pour la France

Macron un fédéraliste immigrationniste dangereux pour la France !

6 Octobre 2017, 10:05am

Publié par LA REDACTION

Macron un fédéraliste immigrationniste dangereux pour la France !

Le Président de la République a démontré qu'il était loin des réalités de la situation des peuples européens.

Visiblement les élections législatives allemandes qui ont permis l'entrée historique de 94 députés d'extrême droite au Bundestag n'ont pas servi de signal d'alarme à Emmanuel Macron. Pourtant c'est bien la politique migratoire désastreuse de Madame Merkel qui a favorisé ce résultat.

Referendum après referendum, élection après élection, les peuples européens expriment leur défiance et leurs inquiétudes vis-à-vis d'une Union européenne qu'ils estiment trop éloignée de leurs préoccupations et qui n'assure pas leur sécurité face au terrorisme islamiste.

Plus de 100 bidonvilles en Ile de France, 3 centres pour réfugiés vont encore ouvrir... une politique qui n'est rien d'autre qu'un appel d'air à l'immigration illégale.

A la Sorbonne, le Président de la République a présenté une vision résignée et fédéraliste de la construction européenne, à l’exact opposé de ce que veulent les Français.

Une vision résignée face à la vague migratoire de masse qui submerge notre continent : aucune proposition concrète pour reconduire les migrants qui, en très grande majorité, sont déboutés du droit d’asile.

Aucun mot au sujet des mineurs étrangers non accompagnés qui errent dans notre pays et dont la prise en charge coûte 1 milliard d’euros par an aux départements, et donc au contribuable.

Rien sur la responsabilisation des pays d’origine qui sous-traitent une partie de leur jeunesse à l’Union européenne, alors qu’ils bénéficient de fonds européens ...!

Emmanuel Macron n’est en revanche pas résigné quand il s’agit d’affaiblir nos nations en proposant de confisquer davantage leur souveraineté au profit de l’UE.

Il souhaite transférer une nouvelle compétence budgétaire à l’Union, alors que la convergence fiscale et sociale devrait être la priorité.

Il veut diluer le vote des citoyens français en imposant des élections européennes transnationales, alors que le vote est pourtant un attribut essentiel de la souveraineté nationale.

Il propose de faire émerger une doctrine militaire européenne commune, alors que nos armées sont le cœur de notre souveraineté.

Au moment où les citoyens européens ont besoin d’être réconciliés avec l’Europe, le discours d’Emmanuel Macron ne fera que les en éloigner davantage.

Un article de Nadine Morano publié sur sa page Facebook

Commenter cet article