" />
Association Unis Pour la France (UPF)

#MontreTaCroix

3 Novembre 2017 , Rédigé par LA REDACTION Publié dans #Actualité

#MontreTaCroix

Après 11 ans de recours, la juridiction administrative a estimé, le 25 octobre, que la croix, seule, contrevenait aux principes de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État.

Cet acharnement contre une croix est compris comme une violence, par beaucoup de ceux qui observent l’effacement de la mémoire catholique au profit d’une toujours plus grande visibilité musulmane.

C’est le Conseil d’État qui, ici ou là, interdit des crèches dans des lieux publics. Mais il ouvre les plages au burkini, ce signe de ralliement salafiste. Il ne trouve rien à redire aux mosquées cathédrales qui fleurissent avec le soutien indirect des pouvoirs locaux. Il reste également muet, ce Conseil si peu équitable, devant les prières de rues qui bloquent l’espace public.  L’un de ses membres, Thierry Tuot, avait d’ailleurs jeté le masque dans un rapport de 2013 : il y faisait sans nuance l’éloge du multiculturalisme afin d’enterrer l’ancien monde.

Extrait d'un article de Ivan Rioufol paru sur son blog

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article