" />
Association Unis Pour la France (UPF)

Après “Pendez les blancs”, le rappeur Nick Conrad récidive en voulant « baiser et brûler » la France

19 Mai 2019 , Rédigé par U.P.F Publié dans #Communiqué

Nick Conrad dans "Pendez les blancs". Capture d'écran YouTube

Nick Conrad dans "Pendez les blancs". Capture d'écran YouTube

Dans son nouveau clip intitulé "Doux pays", Nick Conrad insulte une nouvelle fois la France.

Le rappeur a présenté son nouveau titre, «Doux pays». Dans le clip diffusé sur YouTube,  Nick Conrad étrangle une femme à la peau blanche avant de la laisser pour morte et répète plusieurs fois «J’ai brûlé la France».

Voici un extrait des propos ignobles contre la France :

Je baise la France, baise la France
Jusqu’à l’agonie
Je brûle la France, j’ai brûlait la F-

Bite dans sa bouche
Jouis comme un porc
Liquide visqueux, mâche ça comme Malabar

Cet hexagone, j’l’encule sa grand-mère...
(...)
Je baise la France, je baise la France
Jusqu’à l’agonie
J’ai brûlé la France, j’ai brûlé la France
Instoppable est l’incendie

Extrait de Doux pays

Pour rappel, en septembre dernier, Nick Conrad avait provoqué un scandale avec son clip intitulé « Pendez les blancs » dans lequel il tenait des propos "racistes" contre les blancs. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «provocation publique à la commission d'un crime ou d'un délit». En 2019, l’homme a été condamné à 5.000 euros d’amende avec sursis.

Il n’était même pas poursuivi pour incitation à la haine raciale alors que la loi punit ceux qui provoquent à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une race.

Aujourd'hui, grâce une justice laxiste, il récidive en tenant des propos qui ne sont rien d’autre qu’une incitation à la haine. Les médias français ainsi que les associations subventionnées  telles que SOS racisme, pourtant réactifs quand il s’agit de traiter des discriminations diverses et variées, restent étrangement silencieux.  Ce deux poids deux mesures est inacceptable.

L'UPF demande que Nick Conrad soit poursuivi et condamné lourdement pour ses propos tenus dans son clip "Doux pays".

L'UPF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article