" />
Association Unis Pour la France (UPF)

Vincent Lambert: la cour d'appel de Paris ordonne la reprise des traitements

21 Mai 2019 , Rédigé par U.P.F Publié dans #Actualité

La première chambre de la Cour d'appel du Palais de Justice de Paris

La première chambre de la Cour d'appel du Palais de Justice de Paris

Nouveau rebondissement dans l'affaire Vincent Lambert. La justice a ordonné lundi soir le rétablissement des traitements visant à le maintenir en vie. 

La cour d'appel de Paris, saisie par les parents de Vincent Lambert, a ordonné la reprise des traitements du quadragénaire tétraplégique depuis plus de 10 ans à la suite d'un accident de voiture. 

Selon la décision consultée par l'AFP. la justice "ordonne à l'État français (...) de prendre toutes mesures aux fins de faire respecter les mesures provisoires demandées par le Comité international des droits des personnes handicapées le 3 mai 2019 tendant au maintien de l'alimentation et l'hydratation" de Vincent Lambert

Pour l'avocat Jean Paillot, qui avait saisi la cour d'appel de Paris mais également la Cour européenne des droits de l'homme pour empêcher l'arrêt des soins, «C’est une très grande victoire.»

Ce n’est naturellement qu'une décision provisoire. Mais nous avons obtenu enfin que le gouvernement français plie et qu’il soit obligé d’appliquer ses propres obligations. C’est donc une très grande victoire.

Et de souligner qu'il ne s'agissait que d'une" décision provisoire" d'une "durée de six mois, permettant au comité de l'ONU d'étudier le dossier".

Jusqu'à présent, tous les ultimes recours déposés par les avocats des parents -Cour européenne des droits de l'Homme, tribunal administratif- avaient échoué. 

La famille de Vincent Lambert est divisée en deux camps, rassemblés d'un côté autour de ses parents, fervents catholiques, opposés à l'arrêt des traitements, de l'autre autour de son épouse Rachel et de son neveu François, qui entendent mettre fin à ce qu'ils estiment être de l'«acharnement thérapeutique».

Vincent Lambert, 42 ans, est un tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans à la suite d'un accident de la circulation.

L'UPF

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article